Mise à jour

Publié le par Estelle

Bonjour bonjour...

Tout d'abord un petit mot pour une fois encore remercier ceuzécelles qui se sont arrêté(e)s sur ces pages.
J'étais partie pour laisser de côté ce blog pendant encore un petit moment, et puis le hasard fait parfois très bien les choses...j'ai reçu un message venant du blog..mais je vous en parlerai peut être plus tard.

Bref. Je me logue sur mon blog, et là je constate avec énormément d'étonnement que ces pages sont lues, traversées, bref visitées par plus de 200 personnes par jour....!
Et alors là je me demande: vous, les gens, mais qu'est ce que vous venez faire sur ce blog?? Non pas que ça ne me fasse pas plaisir, bien au contraire, mais franchement...200 personnes par jour qui viennent lire mes idioties...ça me laisse sur le postérieur pour être polie...

Bon, alors, j'ai dit que j'étais de retour, donc de l'info en voici en voilà. De la fraîche, de la vraie, un bon gros scoop quoi.
Je sais quelle est la question qui vous turlupine l'esprit depuis novembre. I know it.

Vous vous demandez, la frayeur dans les yeux, car vous êtes des lecteurs assidus du blog et que vous connaissez mes talents de botaniste: mais que sont donc devenus les plants de tomate???

Et bien figurez vous que les plants de tomate vont bien. Oui.
Ils ont tout à fait trouvé leur place dans l'appart - entre sauvages la cohabitation ne pouvait que bien se passer. Les plants ont même atteint la très vénérable hauteur d'un mètre, occupant donc toute la partie inférieure de la fenêtre.

Et ô surprise, qu'a-t-on vu apparaître vendredi, débarquées de nulle part comme ET (enfin presque)? Je vous le donne en mille. Deux petites tomates.
J'entends un brouhaha dans le fond, là bas. Mais si! Des tomates.
Vertes certes, petites certes, mais des tomates. En Irlande. Des tomates plantées en septembre, alors qu'il aurait fallu les planter en mai. Ouiouiouioui. Cet appart a du être béni des dieux pour faire apparaître un tel miracle. C'est sans doute aussi parce que je me faisais un petit plaisir d'aller leur parler et que je suis devenue championne de l'observation binoculaire du plant de tomate. Le plant de tomate n'a plus de secrets pour moi.

Ah, et au fait, vous le direz pas à Jeff hein, mais leurs ptits noms c'est Hubert, Tartampion, Philomène, Fripouille et Luka. Déjà qu'il se moque de moi quand je m'extasie devant les baby tomatoes....

A plus pour de nouvelles aventures...
Note - le blog a déménagé ici: http://www.estelle-en-irlande.com/
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article